Seulement une personne sur trois met régulièrement de l’argent de côté, selon une étude de l’Autorité des marchés financiers.

Voilà une étude qui écorche l’image de « fourmis » qui colle aux Français. D’après la 2ème édition du Baromètre de l’épargne et de l’investissement, diffusée le 6 décembre 2018 et réalisée par l’institut Audirep auprès d’un panel représentatif de 1.244 individus âgés de 18 ans et plus pour le compte de l’Autorité des marchés financiers (AMF), seules 34% des personnes interrogées déclarent thésauriser régulièrement.

Si ce pourcentage reste stable par rapport au baromètre précédent de l’AMF, la part des épargnants réguliers ayant mis en place des versements programmés chute de six points, passant de 57% en 2017 à 49% en 2018. Au total, ils représentent à peine 17% des sondés.

Hausse de la part des non-épargnants

46% des répondants épargnent de manière occasionnelle. Là aussi, le pourcentage est en baisse de trois points (49%) par rapport à 2017. Enfin, 20% des déclarants ne mettent pas du tout d’argent de côté, contre 18% l’an dernier.

Au final, 80% des Français épargnent peu ou prou alors qu’ils étaient 83% dans ce cas en 2017. Parmi les épargnants, 63% thésaurisent moins de 200 euros par mois, dont 35% moins de 100 euros par mois.

La moitié des personnes interrogées ont puisé dans leur bas de laine dans les 12 derniers mois. Pire : 16% n’ont fait que retirer de l’argent de leur placement cette année (15% en 2017). 14% pensent faire de même dans les 12 prochains mois (13% en 2017).

Davantage de préparation à la retraite

Seul point positif : 52% des répondants épargnent en vue de préparer leur retraite, contre 48% en 2017. Mieux : sur les 19% qui mettent régulièrement de côté pour leur après vie professionnelle (en hausse de trois points par rapport à l’an dernier), 91% le font tous les mois. Le montant épargné pour la retraite se situe en moyenne à 2.171 euros par an. Pour autant, à peine 19% des sondés estiment épargner suffisamment pour leur retraite.

En matière de placement, les déclarants attribuent la deuxième meilleure note à l’assurance vie (5,9 sur 10), derrière l’acquisition de la résidence principale (6,3 sur 10), mais devant les livrets d’épargne (5,6 sur 10), le plan d’épargne logement (5,4 sur 10), l’épargne salariale et l’immobilier locatif (5,3 sur 10 chacun).

Source : file:///C:/Users/Jean-Philippe/Downloads/2e%20%C3%A9dition%20du%20Barom%C3%A8tre%20AMF%20de%20l-%C3%A9pargne%20et%20de%20l-investissement%20(octobre%202018).pdf

Pour en savoir plus sur nos solutions d’epargne, de placement et d’investissement, consulter notre rubrique Patrimoine ou contacter l’un de nos conseiller prédictis.