Les versements sur les contrats d’assurance vie ont dépassé les retraits de 3 milliards d’euros en juillet, d’après les dernières données des assureurs vie. Du jamais vu depuis trois ans.

L’assurance vie est en pleine forme. Après 2 milliards d’euros en juin, la collecte nette (la différence entre les versements et les retraits) a atteint 3 milliards d’euros en juillet, d’aprèsles données rendues publiques le 29 août 2018 par la Fédération française de l’assurance (FFA) qui représente la quasi-totalité des assureurs vie français.

Soit un bond d’un milliard d’euros sur un mois. Juillet constitue, il est vrai, généralement une bonne période pour l’assurance vie. Les salariés perçoivent fin juin leurs primes de résultats du premier semestre et les souscripteurs effectuent leurs arbitrages avant de partir en congés. Reste qu’un tel montant de collecte nette en juillet n’avait pas été atteint depuis 2015.

Cuvée exceptionnelle

D’une manière générale, le placement préféré des Français se porte bien depuis le début de l’année. La collecte nette cumulée entre janvier et juillet s’élève à 15,3 milliards d’euros, toujours selon la FFA. Un montant plus de trois fois supérieur à celui enregistré sur les sept premiers mois de l’an dernier (4,8 milliards d’euros) et presque deux fois supérieur à celui pour toute l’année 2017 (8,4 milliards d’euros). Sauf décollectes surprises cet automne, le cru 2018 devrait donc s’avérer exceptionnel.

Cette performance est d’autant plus remarquable que plusieurs facteurs auraient pu, au contraire, inciter les souscripteurs d’assurances vie à moins alimenter leurs contrats cette année. Il y a, tout d’abord, l’érosion de la rentabilité des fonds en euros qui représentent 80% de l’encours. Sous l’effet des achats massifs de dettes publiques opérés par la Banque centrale européenne (BCE) pour soutenir la croissance sur le Vieux continent, les taux d’intérêt des emprunts d’Etat sont au plus bas. Or, les fonds euros sont composés à plus de 80% d’obligations.

Les rendements font de la résistance

Contre toutes attentes, le déclin de la rémunération de ces supports est moins important que prévu, les assureurs ayant décidé de puiser dans leurs réserves financières pour doper le rendement de leur fonds euros. Celui-ci est ressorti en moyenne à 1,83% en 2017 (contre 1,93% en 2016), d’après une étude publiée le 18 juillet 2018 par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), le superviseur des banques et des assurances. De quoi faire encore largement la différence avec le Livret A, le principal concurrent de l’assurance vie, dont le taux de rémunération a été gelé par le gouvernement à 0,75% jusqu’au 31 janvier 2020.

Par ailleurs, la mise en place du prélèvement forfaitaire unique (PFU) au 1er janvier 2018 n’a, semble-t-il, pas eu l’effet négatif attendu. Cette « flat tax » de 30%, qui englobe un prélèvement au titre de l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux (CSG, CRDS…), s’avère même avantageuse pour les souscripteurs de « jeunes » contrats. Avec les prélèvements sociaux passés de 15,5% à 17,2% au 1er janvier, la taxation globale des gains des assurances vie souscrites depuis quatre à huit ans et celles ouvertes depuis moins de quatre ans aurait été portée respectivement à 32,2% et à 52,2%.

Les avantages pour durée de détention maintenus

En outre, au lieu du PFU à 30%, les souscripteurs de contrats de plus de huit ans ont, comme aujourd’hui, la possibilité d’opter pour un prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) de seulement 7,5%. Ce qui fait, avec les prélèvements sociaux à 17,2%, une taxation globale de 24,7%, inférieure à la flat tax.

Enfin, l’avantage fiscal pour durée de détention a également été maintenu. Les intérêts et plus-values issus des rachats des assurances vie de plus de huit ans continuent d’être exonérés d’impôt à hauteur de 4.600 euros par an pour un célibataire ou de 9.200 euros par an pour un couple marié ou pacsé déclarant conjointement leurs revenus à l’administration fiscale.

Rendez-vous sur notre rubrique Patrimoine pour découvrir les solutions d’assurance vie proposées par Predictis.

Source : https://www.ffa-assurance.fr/content/assurance-vie-collecte-nette-positive-en-juillet-2018-0