D’après un sondage, plus du tiers des investisseurs tricolores seraient prêts à prendre plus de risques dans les douze prochains mois.

Selon la sixième édition de l’étude mondiale « Global Investment Survey », publiée le 13 novembre 2018 et réalisée par le gestionnaire d’actifs Legg Mason auprès de 16.810 personnes vivant dans 17 pays (*) et ayant une capacité d’épargne d’au moins 10.000 euros, 35% des 1.000 sondés français déclarent être prêts à investir davantage sur des placements à haut risque, du type actions d’entreprise. En revanche, 31% souhaitent renforcer leurs positions sur les placements à rendement garanti, tels que les obligations.

Si 36% de nos compatriotes prévoient de se positionner sur des produits gérés activement, seuls 31% envisagent de renforcer leur exposition aux produits répliquant automatiquement un indice du marché. Les investisseurs français comptent sur le renfort de l’innovation technologique. Près de la moitié (49%) d’entre eux aimeraient disposer d’une application mobile unique pour gérer l’ensemble de leurs finances personnelles, quand 31% envisagent d’investir dans des produits gérés par des « robo-advisors » (en français, des « robots conseillers »).

« Passion française » pour l’immobilier

Contre toute attente, la confiance dans l’avenir l’emporte chez la majorité des épargnants français. Ils sont 62% à considérer qu’ils vont profiter d’opportunités d’investissement dans les 12 prochains mois, contre 59% à l’échelle mondiale. Plus surprenant : 59% des sondés estiment qu’ils vont bénéficier d’une retraite confortable.

Une constante demeure chez les épargnants hexagonaux : leur « passion pour la « pierre », selon les termes de Legg Mason. Pour 41% des investisseurs français, l’immobilier demeure la classe d’actifs offrant les meilleures opportunités. Suivent, très loin, les actions d’entreprises françaises (27%), les actions d’entreprises internationales (27%), l’or et les métaux précieux (23%), les obligations françaises (14%) et les obligations internationales (12%).
Cet engouement pour la « pierre » se retrouve dans la composition du patrimoine des citoyens français. L’immobilier représente en moyenne 21% de leurs actifs et les actions un peu plus de 19%.

(*) Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie, Espagne, Suisse, Suède, Belgique, Hong Kong, Singapour, Japon, Taïwan, Chine, Australie, États-Unis, Brésil, Mexique.

Source : https://www.leggmason.com/content/dam/legg-mason/documents/en/insights-and-education/brochure/global-investment-survey-brochure.pdf

Venez découvrir sur notre site Internet nos solutions de placement et de retraite. Pour toute question, contactez l’un de nos conseillers Predictis.