Les actifs mettent de côté en moyenne 10% de leurs revenus pour compenser la baisse de leurs ressources après la vie professionnelle. Une épargne qu’ils savent insuffisante pour maintenir leur niveau de vie une fois qu’ils seront retraités.

Nos compatriotes ont conscience qu’ils ne thésaurisent pas assez pour leurs vieux jours. D’après l’enquête « Global Investor Study » réalisée par le gestionnaire britannique d’actifs Schroders auprès de 22.000 personnes originaires de 29 pays (*), publiée le 29 juin 2018, les Français épargnent en moyenne 10% de leurs revenus pour préparer leur retraite. Or, ils estiment dans le même temps qu’ils devraient mettre de côté au moins 12% de leurs revenus pour maintenir leur pouvoir d’achat une fois qu’ils auront quitté la vie active.

Ce décalage est d’autant plus préoccupant que les Français sous-estiment les coûts de la dernière séquence de leur existence. Alors qu’ils pensent que leurs charges courantes (les dépenses hormis celles du logement, de santé, des loisirs et des voyages) représenteront 32% de leurs revenus à la retraite, les retraités sondés par Schroders indiquent qu’elles accaparent, dans les faits, quasiment la moitié (49%) de leurs ressources. Les actifs d’aujourd’hui risquent donc de sacrément déchanter demain !

Près de sept retraités français sur dix voudraient avoir plus de revenus

D’ailleurs, si 80% des retraités français estiment leurs revenus suffisants, 64% d’entre eux souhaiteraient disposer de davantage de ressources. A titre de comparaison et toujours selon l’étude de Schroders, au niveau mondial, 86% des personnes à la retraite se disent satisfaites de leurs revenus et seulement 43% aimeraient en avoir plus.

Les retraités français font d’ailleurs partie des seniors qui épargnent le plus au monde. Ils thésaurisent en moyenne 20% de leurs revenus (19% au niveau mondial), en vue de maintenir leur niveau de vie. Nouvelle preuve du manque de réalisme des actifs français : ces derniers pensent qu’ils vont mettre de côté à peine 8% de leurs revenus une fois qu’ils seront retraités.

(*) Australie, Brésil, Canada, Chine, France, Allemagne, Inde, Italie, Japon, Pays-Bas, Espagne, Royaume-Uni, Etats-Unis, Pologne, Indonésie, Chili, Hong-Kong, Russie, Singapour, Corée du Sud, Afrique du Sud, Belgique, Suède, Suisse, Danemark, Thaïlande, Autriche, Portugal et Taïwan.

Source : http://www.schroders.com/fr/sysglobalassets/global-assets/gis2018/gis-full-report-pdfs/gis-full-report_fr.pdf

Pour préparer votre retraite, contactez un conseiller Predictis.

Nous vous donnons également rendez-vous sur notre rubrique retraite pour découvrir les solutions retraite proposées par Predictis.