Comment préparer sa retraite à 30 ans ?

Selon un baromètre sur l’épargne et la retraite du Cercle des Épargnants et d’IPSOS* , 84 % des Français redoutent de manquer de ressources financières à la retraite. C’est pourquoi il est important de songer à l’avenir dès le plus jeune âge. Il est donc opportun de commencer à préparer sa retraite à 30 ans. À cet âge, nombre de ménages doivent donc penser à mettre en place des solutions d’épargne et d’investissement pour anticiper et augmenter leurs revenus lorsqu’ils cesseront leur activité professionnelle.

Ouvrir un PER


Il n’est jamais trop tôt pour ouvrir un plan épargne retraite (PER). C’est même une solution à
envisager pour préparer votre retraite, tout en optimisant votre fiscalité. Le PER permet une
sortie en capital ou en rente.

Concernant la fiscalité, lors d’une sortie en rente, si vous n’avez pas bénéficié d’une
déduction fiscale sur vos versements, un abattement est prévu pour réduire votre
imposition à la retraite. Cet abattement sera de 70% si vous débloquez votre PER avant vos
50 ans, 50% si vous débloquez votre rente entre 50 et 50 ans, 40% entre 60 et 69 ans, et 30%
si vous avez plus de 69 ans.

Toutefois vous pouvez faire le choix de déduire vos versements de vos impôts si vous
souhaitez tout de suite réduire votre pression fiscale. Vous devrez simplement respecter des
plafonds de déduction. Autre avantage du PER pour préparer votre retraite dès 30 ans :

vous effectuez des versements à votre rythme. La plupart des contrats n’imposent

pas de minimum de versements annuels, libre à vous d’épargner selon vos possibilités financières.

Ouvrir une assurance-vie pour préparer la retraite dès 30 ans

L’assurance-vie est le placement préféré des Français en raison des avantages qu’il propose :
● Versements libres ;
● Possibilité de sortie en capital ou en rente ;
● Avantage fiscal après 8 ans de détention.

L’assurance-vie est un placement idéal pour les jeunes souhaitant préparer leur retraite dans
la mesure où il s’adapte à leur capacité financière. Lorsqu’ils reçoivent une prime, un
héritage, etc., ils peuvent choisir d’y placer cette somme. Il est important de comprendre
que les retraits d’argent de votre assurance-vie offrent un avantage fiscal après 8 ans de
détention. En effet, un abattement est appliqué sur les plus-values réalisées. Mieux vaut
donc acter son ouverture jeune, quitte à ne pas placer de l’argent tout de suite.

Préparer sa retraite à 30 ans avec l’assurance-vie, c’est faire le choix d’une épargne que l’on
peut diversifier. Vous pouvez opter pour un placement sécurisé en investissant sur le fonds
en euros, ou pour une solution qui peut être plus rémunératrice, mais plus risquée, en
choisissant d’investir sur des unités de compte. Il reste toutefois important de se faire
accompagner pour trouver les meilleurs placements pour les jeunes. Predictis détermine
votre profil d’investisseur pour vous proposer des solutions adaptées selon votre capacité
financière à court terme et vos objectifs de placement.

Investir dans l’immobilier dès 30 ans

À 30 ans, vous avez certainement commencé votre vie active et avez des projets pour
l’avenir. L’achat de votre résidence principale est à envisager sérieusement à cet âge.
Aujourd’hui, les taux sont extrêmement bas, rendant le crédit immobilier plus accessible a
primo-accédants. De plus, à 30 ans, votre assurance emprunteur, dès lors que vous n’avez
pas de problèmes de santé, va vous coûter moins cher. De ce fait, le coût de votre prêt
immobilier est optimisé pour réduire vos mensualités ou la durée du crédit.
En devenant propriétaire de votre résidence principale dès 30 ans, vous préparez votre
retraite. À 62 ans, votre logement sera payé depuis longtemps. Non seulement vous n’aurez
plus de loyer à assumer, mais vous aurez eu le temps d’épargner durant les dernières années
de votre activité.

Un investissement locatif dès 30 ans ?

C’est également une solution qui peut s’adresser aux plus jeunes. Prenons un exemple
simple : les Parisiens, au regard des prix de l’immobilier qui explosent, ne sont pas toujours
en capacité de faire un emprunt, surtout à 30 ans, pour financer un logement dans la
capitale. Il peut donc être intéressant de conserver une location à Paris et d’investir dans le
locatif dans une autre région où les prix au mètre carré sont bien plus abordables. De cette
manière, vous préparez votre retraite dès 30 ans en constituant votre patrimoine. Avantage
majeur : ce patrimoine sera en partie financé par vos locataires.
Se constituer une épargne de précaution

Se constituer une épargne de précaution

S’il n’existe pas à proprement parler de meilleur placement pour les jeunes, force est de
constater que la variété des supports d’épargne permet de choisir la solution la plus
appropriée. À 30 ans, les supports privilégiés sont les livrets traditionnels permettant d’économiser
régulièrement et à son rythme :

● Livret A ;
● Livret de développement durable et solidaire (LDDS) ;
● Livret d’épargne populaire (LEP).
Tous ces placements cependant sont peu rentables, le PER reste une solution à privilégier
pour préparer votre retraite le plus tôt possible.
N’attendez pas pour anticiper la retraite. Celle-ci se prépare dès l’âge de 30 ans grâce à un
PER, une assurance-vie mais aussi en envisageant un investissement immobilier. Nos
conseillers vous accompagnent pour trouver les meilleures opportunités selon votre profil.

* https://www.mieuxvivre-votreargent.fr/retraite/2020/02/25/les-francais-restent-inquiets-quant-a-leur-
retraite/